Exposition « Terre et Mer : Des emplois qui changent des vies »

Le Musée national de Nouakchott et l’Institut français de Mauritanie abritent du 8 juin au 10 juillet l’exposition « Terre et Mer : Des emplois qui changent des vies ».

Financée par l’Union européenne et organisée par le Bureau international du travail (BIT), secrétariat permanent de l’Organisation Internationale de Travail (OIT) en partenariat avec le gouvernement mauritanien et l’Agence française de Développement (AFD).

L’exposition présentent des dizaines de photos illustrant le parcours professionnel de jeunes mauritaniens. Des vidéos, documentaires, cartes postales mais également des livres (Carnet de terre et Carnet de mer) sont également proposés au grand public. Les deux publications de plus de 200 pages racontent les histoires et montrent les images de personnes qui ont changé leur vie par une meilleure insertion socio-professionnelle et des opportunités d’emplois durables.

Le 8 juin 2021, dans son discours d’inauguration officielle, le chef de la délégation de l’Union européenne a d’abord salué les ministres, les autorités locales, les partenaires techniques et financiers avant de marquer sa joie quant à l’ouverture de cette exposition photographique. Monsieur Giacomo Durazzo a aussi souligné que cette exposition multiforme est le fruit d’un travail de longue haleine et d’un partenariat fort entre l’Union européenne, le Bureau international du Travail (BIT) et la Mauritanie depuis 2015, qui s’est illustré dans plusieurs projets tels que le Chantier Ecole d’entretien routier et les programmes Pecobat et Promopêche. Il a expliqué chacun des mots qui forment le titre de l’exposition « Terre et Mer : Des emplois qui changent des vies ».

Il a rappelé que la Mauritanie traverse de profonds changements sociaux, économiques, environnementaux et que l’accès à l’emploi décent pour les jeunes est au cœur des priorités partagées par l’UE, le BIT et la Mauritanie.

Dans chacune des photographies et des récits exposés, on voit des visages, des histoires, des personnes avec un prénom et un nom, des centaines de vies qui ont été touchées par ces projets. Le chef de la délégation de l’UE a remercié également l’équipe Europe en Mauritanie qui participe de diverses façons aux actions faisant l’objet de l’exposition et notamment l’Agence française de Développement qui contribue avec l’UE au projet Pecobat.

Précédemment, le représentant du BIT a souligné qu’avec ces photos, on peut suivre le développement d’une filière durable depuis l’entrée d’un jeune dans un chantier jusqu’au magnifique résultat final. La rencontre est un plaidoyer pour l’emploi. Il a remercié ceux qui ont contribué à cette exposition.

Le Ministre mauritanien du Travail a réitéré les vifs remerciements du gouvernement pour l’accompagnement que l’UE et le BIT apportent aux actions sociales de la Mauritanie.

Les dizaines d’invités ont pu ensuite suivre des explications et découvrir les belles images de jeunes femmes et hommes mauritaniens en activité. L’événement a également été marqué par la présence du Ministre mauritanien de l’Emploi et de la Formation professionnelle.

L’exposition se poursuit jusqu’au 10 juillet au Musée national et sur les murs extérieurs de l’Institut français de Nouakchott.

L’exposition virtuelle est quant à elle disponible en visitant le site www.emploisquichangentdesvies.org.

Souleymane Falilou Bâ