ActualitéCulture

Une chercheuse de l'Université d’Aioun choisit «ESSADA» comme modèle pour ses recherches pour le Master sur le modèle politique de la communication dans la presse mauritanienne »

La chercheuse mauritanienne, Wahba Babana, a obtenu la mention très bien une très bien pour son mémoire de maîtrise sur la communication et le texte littéraire, qu'elle a présenté sous le titre (Le modèle politique de la communication dans la presse mauritanienne _ Le journal Al-Sada comme modèle)
Le mémoire de l’étudiante Wahba a été discuté aujourd’hui, mercredi, à l’Université d’Aioun par un comité scientifique qui comprenait les professeurs suivants:
Dr. Sidi Sebaei comme président 
Dr. Ahmed Salem Mohammed Fadel, membre et superviseur et le  Dr. Sidi Mohamed El Jiyid membre du jury.
Dans sa thèse, la chercheuse a passé en revue toute la logique du système politique de communication dans la presse nationale, en se concentrant sur le journal indépendant Al-Sada en tant que modèle professionnel, car il traitait de la politique éditoriale du journal ainsi que le professionnalisme et la déontologie qui le sous-tend.
Le mémoire qui a été bien apprécié par le jury a eu la mention très bien.
Il a été supervisé par le Dr Ahmed Salem Ould Mohamed Fadel, le conseiller chargé de mission à la Présidence de la République.
Il convient de noter que c’est la première fois qu’un tel choix a été fait sur un journal indépendant étudié comme modèle.
 

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page